Pixelax

Analyse du stall

Posté le 20/06/2021 à 07h20


 

Bonjour à tous et bienvenue dans l'article de cette semaine qui parlera du stall. Voici un terme que l’on retrouve beaucoup dans la stratégie Pokémon et qui intrigue beaucoup de joueurs ne connaissant pas le terme. Ce type de jeu est connu pour être très cancer et très difficilement supportable à affronter. Mais au final, qu'est ce que le stall ? Comment le reconnaît-on ? S'il est interdit, est-il impossible à affronter ? Si non, pourquoi Pixelax l’a interdit ? Nous allons répondre à tous ces questionnements dans cet article.

 

Définition du stall

Comme pour le mot “staller”, le stall vient du verbe anglais “to stall” qui se traduit par “paralyser” ou “faire gagner du temps” et cela représente parfaitement le type de jeu que le stall est.  En d’autres termes, il s'agit de jouer une équipe basée essentiellement sur le côté défensif. Mais attention, car certaines équipes stall n’ont pas forcément 6 Pokémon défensifs. Les équipes stall peuvent aller de 4 à 6 Pokémon défensifs en complétant par des sweepers comme Pyrax ou Métamorph.

 

Reconnaître une team stall 

Avant de vous expliquer les règles présentes sur Pixelax concernant les Pokémon staller, commençons par quelques explications :

Pour reconnaître un Pokémon défensif/wall, ce n’est pas très dur. Il suffit de regarder comment est joué le Pokémon en question : Comment sont placés ses EVs ? Quelle nature possède-t-il ? Quelles attaques utilise-t-il ? Quel objet tient-il ?

- Qu'est ce qu'un wall ? Un wall est un Pokémon étant mis dans une équipe généralement pour contrer une menace commune à la plupart des autres Pokémon de l'équipe et ayant une grande capacité à encaisser plusieurs attaques. Par exemple, Noacier est un wall à Majaspic dans une équipe avec beaucoup de faiblesses au type Plante. Un wall est très souvent un stall (mais pas obligatoirement) car ce type de Pokémon est majoritairement utilisé avec des attaques comme Toxic, Abri, Clonage et des attaques de soin ou des Restes pour favoriser le Staying Power tout au long du match.

- Qu'est ce qu'un staller ? Un staller est un Pokémon défensif qui est là pour gagner du temps sur le terrain. La différence avec un wall est la façon de jouer. Tandis qu’un wall est là pour encaisser les coups et se soigner, un staller est là pour “PP stall”. Mais un staller peut tout aussi bien être un wall et inversement (capacité à encaisser les attaques et le "PP stall"). Le "PP stall" est une façon de jouer qui permet de gagner du temps pour que l’adversaire n'ait plus assez de PP sur ses attaques pour qu'il ne puisse plus vous attaquer et soit contraint d'utiliser Lutte. Par exemple, Motisma-Laveuse possède l’attaque Hydrocanon qui est une attaque super efficace sur Scorvol. Si le Scorvol enchaîne les attaques Abri et Clonage, le Motisma-Laveuse arrivera très vite à court de PP sur son attaque et ne touchera donc plus le Scorvol.

Voici un exemple de team stall et une team qui n'est pas stall pour mieux illustrer ces explications. Voici également différents sets utilisés dans des équipes stalls.



Les règles de Pixelax concernant le stall

Les règles de Pixelax limitent le nombre de Pokémon défensifs à trois par équipe sachant que le nombre maximum autorisé de Pokémon staller est de 2.

Attention il ne faut pas confondre un Pokémon défensif/wall avec un Pokémon stall. Un Pokémon stall est un wall mais un wall n'est pas pas forcément un Pokémon stall. 

Maintenant que vous savez à quoi ressemble un wall et un staller vous pourrez voir si l’équipe de votre adversaire ou même votre équipe est dans les règles. Il faut bien se rappeler que jouer stall et un staller sont deux choses différentes. Une équipe stall utilisera principalement des wall, le staller n’est qu’un rôle parmis plusieurs comme les supports, les pivots défensifs ou bien même les sweepers défensifs.

 

Pourquoi interdire ce type de jeu sur Pixelax ?

Le stall est interdit sur Pixelax car le serveur privilégie avant tout une expérience de jeu agréable et amusante ce qui n’est pas le cas du stall. En effet, un combat avec un adversaire jouant stall aura beaucoup de chance de s’éterniser. De plus, allonger la durée d'un combat sur le serveur amène très fréquemment le bug du mod Pixelmon de l'attente infinie ce qui handicape réellement l'expérience de jeu.

"L’objectif du stall n’est pas de gagner mais plutôt de ne pas perdre”. Cette phrase vient du célèbre stratège français : Redemption.

Cette phrase résume pourquoi ce style de jeu n’est pas aimé par beaucoup de personnes. Le stall n’est pas connu pour être amusant et est une façon de jouer vue comme plus simple que les autres façons de jouer malgré le fait qu'il faudra un minimum d'entraînement et de connaissances pour maîtriser une team stall.

Cette façon de jouer plus simple à tendance à faire “rager” car un joueur aura beau anticiper ou jouer son match sans faire d'erreurs, si la personne en face joue stall et a une réponse à chacune de ses actions le joueur ne pourra rien faire à part attendre de perdre très lentement le combat.

Attention, le fait que le stall soit plus simple à jouer ne veut pas dire qu’il est invincible, le stall est aussi fort que les autres façon de jouer. Il faut seulement savoir comment le contrer. Dans un combat, il n'y a pas seulement notre équipe et celle de l’adversaire qui rentrent en compte. Le plus important reste ce que l’on en fait.

 

Comment contrer une stall ?

La manière de contrer une stall/un Pokémon stall réside en premier temps dans la construction de son équipe. Une équipe peut être très puissante, mais si elle ne possède aucun élement pour contrer une stall/un Pokémon stall alors vous ne pourrez pas gagner même si vous anticipez chacune des attaques de votre adversaire. Voyons désormais les différentes méthodes efficaces pour contrer une stall/un Pokémon stall : 

- Le trapping : Cette technique consiste à piéger l’adversaire avec des attaques l’empêchant de changer de Pokémon ou même de l’en dissuader. Il existe deux Pokémon utilisant très bien cette technique et qui sont très efficaces contre des Pokémons stall : Heatran avec Vortex-Magma et Tyranocif avec Poursuite.

- Le wallbreaking : Cette technique consiste à utiliser des Pokémon ayant des statistiques offensives monstrueuses ou des talents augmentant leurs dégâts comme Coloforce ou Force Pure. Les Pokémon les plus utilisés dans ce rôle sont des Pokémon comme : Hoopa-Déchaîné avec le Bandeau Choix, Excavarenne avec son talent Coloforce qui le rend extrêmement puissant sur le plan physique ou encore les deux Pokémon tapant le plus fort dans ce rôle qui sont Méga-Mysdibule et Méga-Charmina.

- Les attaques Z : Comme indiqué dans le nom il suffit d'utiliser des attaques Z qui sont très puissantes et permettent de faire d'énormes dégâts même à des Pokémon stall. Kyurem-Noir est un bon exemple avec ses 170 de statistiques en attaque et son attaque Z de type Glace basée sur Éclair-Gelé (200 de puissance) qui en fait l’attaque la plus puissante en OU qui n’est résistée que par Prédastérie et Cizayox qui sont tous les deux faibles à Éclair-Croix et Puissance Cachée de type Feu.

- Le stallbreaking : Cette technique consiste à rendre un Pokémon défensif inutile grâce à des attaques comme Provoc l’empêchant d’utiliser des capacités de statut ou en leur donnant un “Objet Choix” grâce à l’attaque Tourmagik. Dans ce rôle nous retrouvons des Pokémon comme Ectoplasma, Boréas, Tokorico, Motisma ou Latias qui sont des exemples parmis tant d'autres.

 

Voilà maintenant vous devriez savoir ce qu’est un Pokémon défensif et un staller et comment le contrer. A vous de voir comment créer votre équipe pour qu’elle soit dans les règles. Nous vous laissons des exemples d’équipes montrant qu’un Pokémon stall est essentiellement défini par sa manière de le jouer et non pas par le Pokémon en lui-même. J’espère que cet article vous aura plu et nous vous disons donc à la semaine prochaine pour un nouvel article.

 

TornadeBlanche et Nowa_