Règles efficacité Partie 1

Posté le 18/04/2021 à 10h02


Bonjour à toutes et tous et bienvenue dans ce nouvel article hebdomadaire. Aujourd'hui nous allons aborder un sujet très important en stratégie qui va parler de l’efficacité des attaques et des dégâts résiduels dans Pokémon.

 

Règles d'efficacité

La table des affinités entre tous les types est importante pour savoir bien jouer en stratégie Pokémon. Il est donc important de savoir comment elle fonctionne et encore plus de la connaître. Les différents types des Pokémon sont largement mis en valeur au cours de l’aventure, mais il est encore plus vital en stratégie de connaître par cœur leurs faiblesses, résistances et immunités.

Petite précision importante : le STAB ne sera pas pris en compte dans les calculs pour faciliter la compréhension.

 

Faiblesse

Un Pokémon a pour faiblesse un type dont la puissance des attaques augmente face au type du Pokémon défenseur (prenons l’exemple du type Feu et du type Eau) on dit donc que le type Feu est faible face au type Eau. Ainsi, la puissance de la capacité est multipliée par 2. 

Une attaque efficace sur le Pokémon défenseur est indiquée dans les jeux vidéo par la phrase suivante : « C'est super efficace ! ».

Dans le cas des Pokémon à deux types, si l'attaque est d'un type efficace sur les deux types du Pokémon défenseur, la puissance de la capacité est multipliée par 4.

Exemple n°1 :  Rapasdepic est un Pokémon de type Normal et Vol. Une attaque de type Électrik comme Tonnerre étant efficace sur le type Vol, l'attaque aura une puissance de :

90 (puissance « normale » de Tonnerre) × 2 (augmentation par faiblesse) = 180.

Exemple n°2 : Drattak est un Pokémon de type Dragon et Vol. Une attaque de type Glace comme Vent Glace étant efficace sur le type Dragon et sur le type Vol, l'attaque aura une puissance de :

55 (puissance « normale » de Vent Glace) × 4 (augmentation par double faiblesse) = 220

 

Neutralité

Encore dans le cas des deux types, un Pokémon peut subir une attaque dont un de ses types y est sensible, et l'autre résistant, ramenant le coefficient d'efficacité à x1. Le type Normal est très spécialement concerné aussi bien en matière d'attaque qu'en matière de défense, vu sa neutralité pour tous les types sauf les types Roche, Acier et Combat. Dans le cas du type Spectre, il existe une immunité réciproque.

Exemple :  Hyporoi est un Pokémon de type Dragon et Eau. Une attaque de type Plante comme Végé-Attaque sera soumise à la multiplication ci-dessous :

150 (puissance de Végé-Attaque "normale") x 2 (super efficace au type Eau) / 2 (pas très efficace au type Dragon) = 150.

Ainsi, les dégâts resteront neutres, ne mettant en compte que le facteur du STAB non inclus dans la formule ici présente.

 

Résistance

Un Pokémon a pour résistance un type dont la puissance des attaques diminue face au type du Pokémon défenseur. Ainsi, l'attaque adverse a une puissance divisée par 2. (Par exemple, le type Feu résiste au type Plante). Une attaque faible sur le Pokémon défenseur est indiquée dans les jeux vidéo par la phrase suivante : «Ce n'est pas très efficace».

Dans le cas des Pokémon à deux types, si les deux types du Pokémon défenseur sont résistants au type de l'attaque, la puissance de la capacitée est divisée par 4.

Exemple n°1 : Alakazam est un Pokémon Psy, ce qui lui confère une résistance au type Combat. Une attaque de ce type comme Aurasphère, aura donc une puissance diminuée :

80 (puissance « normale » d’Aurasphère) / 2 (diminution par résistance) = 40

Exemple n°2 :     Yanma est un Pokémon de type Insecte et Vol, qui sont deux types résistants aux attaques de Plante. Une attaque comme Méga-Sangsue sera donc de puissance :

40 (puissance « normale » de Méga-Sangsue) / 4 (diminution par double résistance) = 10

 

Immunité

Certains types sont totalement inefficaces sur d'autres. Par exemple, les Pokémon de type Acier sont immunisés contre les attaques de type Poison, ou les attaques de type Électrik n'ont aucun effet sur le type Sol. Dans ces cas présents, l'attaque effectuée n'aura absolument aucun effet, aussi bien en terme de retrait de PV que pour l’efficacité de certaines attaques de statut. Dans les jeux vidéo, une attaque n'ayant fait aucun dégât à l’adversaire sera indiquée par la phrase suivante : «Cela n'affecte pas (Pokémon)...»

Exemple : Toxik n'a aucun effet sur Steelix, car il est type Acier

Certains talents permettent aux Pokémon d'obtenir certaines immunités que son ou ses types ne lui octroient pas.

Exemple : Archéodong est immunisé contre le type Poison grâce à son type Acier, mais aussi contre les attaques de type Sol grâce à son talent : Lévitation

 

Ce sera tout pour cette semaine, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de cet article qui parlera des "altérations de statut". N'oubliez pas, les commentaires en privé ou en jeu sont toujours les bienvenus. Je vous souhaite une bonne soirée et merci de votre fidélité.

TornadeBlanche

 

 

 

 

 

 

 

 

Derniers articles


Dernière mise à jour : 18/04/2021 à 14h43